Fonctionnement de l’ATRE

Nous avons la possibilité d’accueillir des personnes détenues en permission de sortir, pendant une durée de 3 jours (2 nuits).

Ces séjours permettent au candidat de mieux connaitre notre structure et son mode de fonctionnement, pour faciliter son choix et son éventuelle future arrivée.

Ces séjours permettent également à notre équipe de mieux connaitre le candidat, son projet, son état d’avancement et estimer la possibilité et l’intérêt d’un accueil ultérieur.

Les règles de fonctionnement de l’ATRE sont les mêmes pour un « permissionnaire » que pour un « résident ».

Cependant, pendant son séjour, le permissionnaire réside dans une chambre individuelle réservée.

Au cours de ces trois jours, il est accueilli par un éducateur à son arrivée qui procède de façon habituelle pour un accueil (voire partie « admission/l’entretien d’arrivée »).

Dans les 3 jours de présence, le permissionnaire rencontre l’infirmière, la référente sociale, et , en binôme, un éducateur et le psychologue. C’est intense, mais nécessaire pour bien se connaitre et cerner le projet et l’engagement de la personne.

Afin que cette permission se passe dans les meilleures conditions, il est demandé à la personne de prévoir :

  • Des vêtements pour 3 jours et le nécessaire d’hygiène (si possible de prendre une tenue de sport)
  • 3 jours de traitement (ce dernier sera vérifié par l’infirmière à l’arrivée) et la prescription correspondante
  • L’organisation du trajet (titre de transport, accompagnateur ou argent nécessaire)

Un contact téléphonique avec la famille sera possible, s’il est prévu à l’avance. En aucun cas le permissionnaire ne pourra la rencontrer puisque la permission est exclusivement orientée vers le projet de soin.

A l’issue de cette permission, un bilan est fait par notre équipe et notre décision d’un accueil à la sortie est transmise au candidat via les intervenants qui le suivent. Il reste bien sur libre de décider de son coté de ne pas donner suite à sa candidature.

Le séjour à l’ATRE a pour objectif d’aider la personne dans ce moment particulier qu’est la sortie de prison.

Dès l’accueil, l’équipe assure la continuité des soins médicaux et psychologiques entamés en milieu carcéral avec l’infirmière et le psychologue du centre.

Les démarches administratives commencées de suite après l’arrivée avec notre référente sociale ont pour but de permettre l’ouverture des droits et la remise à jour de la situation administrative.

L’équipe éducative assure la poursuite du projet de soin par un accompagnement individualisé du projet. Un éducateur est désigné comme référent du résident, le temps de son séjour. Des entretiens réguliers ont lieu avec le référent ou un autre membre de l’équipe.

Des activités collectives sont proposées chaque jour dans un but tant éducatif qu’occupationnel.

Nous rappelons qu’aucune sortie n’a lieu sans la présence d’un membre de l’équipe, hormis des permissions de week-end, une fois tous les 15 jours, lorsque c’est possible et organisé avec l’équipe ( et accord du JAP si la personne est en placement extérieur).

Pour des raisons des sécurité et éviter les soucis, vos téléphones portables, cartes de retrait, argent liquide et objets de valeurs seront systématiquement  déposés au coffre-fort de l’établissement.

Enfin, la vie quotidienne est basée sur une participation active des résidents dans un cadre collectif.

Le déroulement du séjour se construit autour du planning quotidien suivant :

Des activités sont proposées pendant votre séjour, chaque jour, en intérieur ET en extérieur, accompagnées par les membres de l’équipe. La participation à une activité est obligatoire.
Mais pour prendre compte vos envies, vos centres d’intérêt, certaines activités de la semaine sont décidées en commun, lors du Groupe d’Expression Participatif du Lundi en début d’après midi.
Q

Le jour de l’arrivée

Cette arrivée peut s’effectuer de différentes façons :

  • Soit la personne arrive par ses propres moyens, seul, directement à l’ATRE. Il est donc accueilli directement par un membre du personnel.
  • Soit la personne arrive accompagnée par des partenaires extérieurs
  • Soit la personne arrive par le train. Un éducateur va la chercher à la gare.

 

Un entretien d’accueil se fait dès l’arrivée et il est mené par l’éducateur présent.

Dans un premier temps, l’éducateur remet, lit et commente avec l’arrivant le livret d’accueil, la charte des résidents et la liste des personnes qualifiées (incluse dans le livret), le règlement de fonctionnement, et explique l’organisation du quotidien (présentation des divers plannings de la semaine, des activités, de la composition de l’équipe).

Les traitements éventuels sont récupérés et mis dans une enveloppe nominative, dans l’armoire forte.

Il vérifie également certaines démarches urgentes à effectuer :

  • Faire un point sur les traitements en cours ; prendre un rendez-vous avec le médecin ou se rendre à la pharmacie si besoin ( si ordonnance)
  • Faire un point sur la situation judiciaire ; prévenir le SPIP et/ou le JAP de l’arrivée (nous avons un partenariat avec le SPIP de Lille pour faciliter la démarche).
  • Faire un point sur les besoins matériels urgents : hygiène, vêture, tabac…
  • Prévenir si besoin les partenaires et/ou la famille de l’arrivée à l’ATRE

 

Ensuite, l’éducateur récupère certains effets personnels (argent, moyen de paiement, téléphone, papier administratif important…) pour les mettre en sécurité, au coffre, avec l’accord du résident. Un inventaire des pièces récupérées est établi et signé.

 

Le contrat de séjour est signé à ce moment-là.

Finalement, nous organisons une première prise de contact avec les autres résidents et la maison (avec visite des locaux) et procédons à l’installation en chambre.

Q

Les rencontres avec les professionnels

Il s’agit d’un ensemble de rencontres avec les différents professionnels du centre, pour « balayer » l’ensemble de la situation actuelle de la personne accueillie, préciser les rôles de chacun et construire un lien de confiance entre le résident et l’équipe. Y participent l’éducateur référent, la référente sociale, l’infirmière et le psychologue.

 

Entretien avec l’éducateur :

Il est effectué par l’éducateur référent (désigné par l’ATRE) dans un délai de 48 heures après l’arrivée.

Cet entretien permet d’expliquer le rôle de l’éducateur référent durant le séjour

Durant l’entretien, l’éducateur précise clairement les modalités de prise en charge à l’ATRE :

  • Refaire un point si nécessaire sur les règles de la maison
  • Rappeler les objectifs et la durée de séjour à l’ATRE

 

Il questionne, durant l’entretien, la personne sur sa situation sociale, familiale, judiciaire et fait un point sur la situation d’addiction (anciennes consommations, démarches de soin antérieures, le parcours de la personne…).

Pour finir, il planifie un entretien deux semaines après l’arrivée afin d’effectuer un premier bilan sur le séjour dans l’optique de valider ou non le projet de la personne.

 

L’entretien avec la référente sociale

Il est effectué par la référente sociale dans un délai de 48 heures après l’arrivée .

Cet entretien permet d’expliquer les missions de l’accompagnement social à l’ATRE.

Il s’agit aussi lors de ce premier contact de repérer les démarches urgentes à effectuer, surtout administratives :

  • Protection médicale : interroger sur la C2S ou mutuelle dans certain cas
  • Papier d’identité : interroger sur la possession de papier d’identité (CNI, titre de séjour…)
  • Revenu : interroger sur les possibilités d’obtenir des revenus ; ouvrir les droit (RSA, ATA, AAH, ASSEDIC…)
  • Autres éléments à traiter en urgence (dettes, transfert de dossier, inscription pole emploi, domiciliation…)

 

Il s’agit ensuite de planifier des rendez-vous afin de :

  • mettre en œuvre les démarches les plus urgentes (papiers d’identité, pôle emploi, CAF, CPAM…).
  • Organiser l’ensemble des aspects sociaux à étudier et accompagner dans le plus long terme (mise sous protection, lien avec les UTPAS, MDPH, règlement des dettes par exemple…).

 

L’entretien avec l’infirmière

Il est mené par l’infirmière dans les 24 heures après l’arrivée, durant le temps de distribution des traitements du matin.

Cet entretien permet d’expliquer les missions de l’infirmière

Il s’agit également de mettre à plat la situation médicale :

  • Echanger sur les problèmes médicaux importants et/ou les antécédents (maladies infectieuses, séjour en milieu psychiatrique, tentative de suicide…).
  • Faire un point sur le traitement en cours et demander un rendez-vous avec un médecin si nécessaire
  • Organiser la distribution du traitement et expliquer comment se passe la délivrance du traitement durant la journée si nécessaire.

 

L’entretien avec le psychologue

Il s’agit plus d’une première prise de contact dans les 72 h après l’arrivée, qui vise à expliquer les missions du psychologue dans la structure et prévoir si nécessaire des rendez-vous à venir

Q
7h - 9h

Prise du petit déjeuner

8h30 - 9h30

Distribution des traitements par l’infirmière

9h30 - 12h30

Tâches ménagères collectives et individuelles ; Activités personnelles (rendez-vous téléphoniques et démarches administratives individuelles) ; Rendez-vous personnels à l’extérieur ; Certaines activités thérapeutiques de groupe peuvent avoir lieu le matin

12h30 - 13h30

Prise du repas ; Les menus, les achats et la préparation des repas sont organisés avec les résidents à la semaine, par roulement

14h30 - 18h00

Activités Collectives proposées en fonction des possibilités et des souhaits des résidents.
La participation à l’une d’entre elle est obligatoire

19h00 - 21h30

Accès au téléphone portable et temps « libre » dans la maison

19h30 - 20h30
Prise du repas du soir
Soirée

Temps « libre » où chacun choisira entre activités de société ou activités personnelles (courriers, cartes, jeux, lecture, télévision, etc…). C’est un temps fort pour permettre l’engagement d’échanges, de discussions, de relations individuelles ou en groupe

Q

Activités  thérapeutiques

Nous proposons un groupe thérapeutique sur la « prévention de la rechute », animé par un éducateur et le psychologue du centre.

De façon plus ponctuelle, en fonction des besoins et souhaits du groupe, des ateliers peuvent être mis en place : gestion du stress, relaxation, méditation…

Le SETI : nous proposons un cycle de 13 Séquences Educatives, Thérapeutiques et Informatives (SETI) à raison d’une ou deux séquences par semaine.

Les thématiques proposées sont :

  • Présentation des dispositifs après l’ATRE
  • La citoyenneté
  • Prévention tabac
  • Initiation à l’affirmation de Soi
  • Dispositifs sociaux
  • Théâtre d’improvisation
  • Bien être
  • Réduction des risques et des Dommages
  • Atelier d’écriture
  • Les médicaments psychoactifs
  • Initiation aux émotions
  • Santé sexuelle
  • Les traitements de substitution
Q

Activités sportives et culturelles

Nous disposons d’une salle de Musculation dans la maison.
Nous pouvons pratiquer les activités sportives telles que Badminton, squash, en salle.

Foot en salle ou en extérieur selon le temps.
Escalade piscine, tennis de table, footing, basket-ball, pétanque.

l’utilisation des vélos permet aussi de longues ballades.

 

De nombreuses sorties sont organisées dans les musées, les expositions, les spectacles de la ville.

Un après-midi par semaine, vous pourrez être accompagnés pour des achats personnels en ville.

Le week-end, pour ceux qui ne sont pas en famille, nous pouvons aller au cinéma, au bowling ou au billard, pour se détendre un peu.

Nous disposons d’un jardin en toiture, permettant des activités de jardinage, plantation et récolte.

Chaque semaine un atelier cuisine est proposé avec des légumes et produits de saison.